Alternance

Choisir l'alternance, c'est conjuguer formation universitaire et formation professionnelle.

L’alternance, c’est l’opportunité de :

 développer rapidement des compétences et acquérir une expérience professionnelle valorisable et valorisante
 étudier tout en étant rémunéré
 construire son projet professionnel
 préparer un diplôme

Le principe de l'alternance

L'alternance permet d'allier des périodes d'enseignement à l’université et des périodes de travail en entreprise dans le cadre d'un processus de co-formation.

N’étant plus étudiant, l’alternant possède un statut de salarié à part entière et bénéficie, à ce titre, de l’ensemble des dispositions législatives, réglementaires ou conventionnelles applicables aux autres salariés de l’entreprise (article L1242-14 du code du travail). Le temps consacré aux actions de formation est compris dans l’horaire de travail, semaine de 35h, congés payés, obligation d’assiduité, sécurité sociale…

Des aides financières sont également accordées pour les déplacements (tarifs préférentiels SNCF) et pour le logement (carte Jeune, Loca-Pass). Des aides spécifiques sont accordées pour les apprentis.

Il existe deux types de contrats en alternance :

Le contrat d’apprentissage

  relève de la formation initiale
  peut être conclu avec une structure privée ou publique

Il s'adresse :

  à toute personne entre 16 et 25 ans
  par exception, à certaines catégories de personnes au-delà de 26 ans

Les formations en apprentissage sont directement gérées par les UFR et leurs CFA partenaires.


Le contrat de professionnalisation

  relève de la formation continue
  peut-être conclu avec les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle (structure privée, associative, , établissements publics industriels (EPIC), entreprises de travail temporaire, groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ), entreprises d’armement maritime.
L’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics à caractère administratif ne peuvent pas conclure de contrat de professionnalisation.

Il s'adresse :

  à toute personne entre 16 et 25 ans
  aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus
  aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), de l’allocation adulte handicapé (AAH) ou d’un contrat unique d’insertion (CUI)

Les avantages du contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation offre de nombreux avantages.

Il vous permet :

  d'acquérir une qualification professionnelle reconnue par l’État ou une branche professionnelle
  de bénéficier d'une rémunération pendant le temps du contrat par l'employeur
  de profiter d'un accompagnement professionnel par un tuteur ce qui facilite votre intégration dans l'entreprise
  de favoriser votre insertion ou la réinsertion professionnelle par une véritable expérience professionnelle en relation avec votre diplôme Un CDI est très souvent proposé aux alternants pendant ou à l’issue de leur contrat de CDD en alternance !

Le Service de la Formation Continue vous accompagne dans vos démarches et vous aide à trouver une entreprise pour vous former.

Quels avantages pour l'entreprise ?

Le contrat de professionnalisation vous permet de recruter un.e salarié.e que vous formez à un métier et que vous rendez opérationnel, avec vos méthodes d’organisation.

Vous êtes un employeur participant au financement de la formation professionnelle continue, dont :

  un établissement public industriel et commercial (EPIC)
  une entreprise de travail temporaire
  un groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ)

Vous bénéficiez de plusieurs avantages financiers :

  exonération du versement de la prime de précarité
  aides, cumulables entre elles : Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), nouvelle aide de 4000€ si vous êtes une PME, et jusqu’à 4000€ si vous recrutez un demandeur d’emploi

Mis à jour le 13 novembre 2017