Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation (pour les jeunes de 16 à 25 ans révolus et les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus) permet d’acquérir une qualification professionnelle et favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle. Les frais de formation sont pris en charge par l’organisme paritaire collecteur agréé – OPCA - auprès duquel cotise l’entreprise.

Qui peut en bénéficier ?

Les étudiants âgés de 16 ans à 25 ans révolus à la signature du contrat de professionnalisation (26 ans moins 1 jour), pour compléter leur formation initiale.

Comment en bénéficier ?

A l'exception des employeurs particuliers, un contrat de professionnalisation peut-être concul avec tout type d'employeur privé.
Les employeurs publics ne sont pas concernés (l'État, les collectivités territoriales, les établissements publics à caractère administratif (EPA), tels que les hôpitaux et les lycées).
Deux types de contrat sont possible :
CDI débutant par une action de professionnalisation de 6 à 12 mois ;
CDD de 6 à 12 mois (le CDD peut démarrer deux mois avant le début de formation, et se terminer deux mois après la fin de la formation) ;
Le coût de la formation est pris en charge par la structure qui accueille l’alternant et l’OPCA* auquel adhère la structure.

A savoir !

Si l'étudiant a déjà travaillé et bénéficie d'heures CPF, il a également la possibilité de les mobiliser dans le cadre d'une formation en contrat de professionnalisation. 

La rémunération pendant la formation

Une rémunération minimale indexée sur le Smic est imposée par la loi. Elle varie selon l'âge et le niveau de qualification du titulaire du contrat de professionnalisation.

Renseignements : auprès de l'entreprise d’embauche ou d'un OPCA agréé de celle-ci. Pour en savoir plus sur le CPF,rendez-vous sur :
Ministère du Travail
Pôle emploi

*OPCA : un organisme paritaire collecteur agréé

Mis à jour le 11 mars 2018